Saints patrons et tra­di­tions mili­taires font débat à l’Assemblée
|

Saints patrons et tra­di­tions mili­taires font débat à l’Assemblée

Fête de la sainte Barbe chez les sapeurs pom­piers, le 4 décembre 2018.

Deux dépu­tés char­gés de pré­sen­ter un rap­port par­le­men­taire sur l’état des lieux des dis­po­si­tifs de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions au sein des armées ont créé un vif débat le 27 mars der­nier au sein de la com­mis­sion de la Défense natio­nale de l’Assemblée natio­nale. En cause : les tra­di­tions et les fêtes patro­nales pré­sentes au sein des armées.

Saint-Michel et Sainte-Barbe seront-ils bien­tôt ban­nis des régi­ments de para­chu­tistes, d’artilleurs et de sapeurs ? Rap­por­teurs de la mis­sion d’information sur l’évaluation des dis­po­si­tifs de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions au sein des forces armées, les dépu­tés Chris­tophe Lejeune (LREM) et Bas­tien Lachaud (LFI) se sont inter­ro­gés le 27 mars der­nier en com­mis­sion à l’Assemblée natio­nale sur le fait que ces saints de l’Église catho­lique soient « fêtés » dans les armées et qu’une messe soit pro­po­sée à ces occasions.

« En pre­mier lieu, nous croyons utiles de veiller à un strict res­pect de la neu­tra­li­té. La laï­ci­té et la neu­tra­li­té pré­mu­nissent de tout mélange des genres pré­ju­di­ciable à la cohé­sion. La chance des mili­taires, c’est pré­ci­sé­ment de pou­voir s’appuyer sur des règles déon­to­lo­giques et une dis­ci­pline éprou­vée », a com­men­cé par affir­mer le dépu­té Bas­tien Lachaud. Avant d’ajouter : « Une meilleure sépa­ra­tion entre les acti­vi­tés reli­gieuses et les acti­vi­tés de cohé­sion doit notam­ment être assu­rée. Les moyens géné­raux sont en effet trop sou­vent uti­li­sés pour envoyer des invi­ta­tions à des céré­mo­nies catholiques. »

La suite