L’Action Française en campagne contre l’Union Européenne

L’Action Française en campagne contre l’Union Européenne

L’Action Française manifestait, samedi 9 décembre, dans les rues d’Aix-en-Provence. L’Union Européenne est le nouveau cheval de bataille du mouvement. Lancée le 16 octobre dernier, la campagne nationale du groupe royaliste dénonce  « un système supranational et totalitaire » dépossédant les Etats de toute souveraineté. Par leurs actions, les royalistes entendent bien jouer un rôle sur la scène nationale. Ces factions bénéficient elles de la recomposition du clivage politique français ? 

15h, samedi 9 décembre, sur le parvis de l’Eglise Saint Jean de Malte à Aix-en-Provence. Drapeaux et banderoles à la main, trente à quarante jeunes gens âgés de 20 à 30 ans  s’installent sur place. Dans le calme, ils déplient leur matériel, distribuent des masques aux couleurs bleu, blanc, rouge.
Plusieurs sections de la Fédération de Provence ont répondu présentes à l’appel de la section aixoise, pour cette manifestation régionale de l’Action Française.
Implanté depuis deux ans rue Mignet, le local aixois est  uniquement fréquenté par des étudiants. Un profil militant qui contraste avec les adhérents de la rue Navarin à Marseille. Dans le quartier populaire de la Plaine, la section regroupe plutôt des travailleurs, des jeunes actifs et des jeunes pères de famille.

La suite