You are currently viewing Décla­ra­tion du Comte de Paris sur la jour­née du patrimoine

Décla­ra­tion du Comte de Paris sur la jour­née du patrimoine

Jour­nées du patri­moine 2019 

Les jour­nées du patri­moine sont chaque année l’occasion de nous rap­pe­ler notre chance mais aus­si notre res­pon­sa­bi­li­té comme dépo­si­taires de notre His­toire. Ce patri­moine, il nous appar­tient à tous selon nos moyens de le mettre en valeur, de l’enrichir, et de le défendre.

Frap­pée par un ter­rible incen­die le 15 avril der­nier, la cathé­drale Notre-Dame de Paris, tou­jours debout, reflète la fra­gi­li­té de ce legs, mais aus­si l’esprit de résis­tance qui a carac­té­ri­sé la France. J’ai ain­si tenu à m’investir et me tenir infor­mé de près de l’avancement des tra­vaux actuels de sau­ve­garde de l’édifice, qui devraient durer jusqu’en 2020. J’ai notam­ment été heu­reux d’apprendre que le grand tapis de chœur, com­man­dé par Charles X et offert à la cathé­drale par mon aïeul Louis-Phi­lippe Ier, avait pu être mis à l’abri à temps et était en cours de res­tau­ra­tion. C’est d’ailleurs sous son règne que fut créée la pre­mière Com­mis­sion des Monu­ments Historiques.

N’oublions pas non plus notre patri­moine imma­té­riel. La langue fran­çaise en est le coeur. L’année 2020, qui mar­que­ra les 50 ans de la Fran­co­pho­nie, lors d’un Som­met en Tuni­sie, sera l’occasion pour 88 Etats de mon­trer leur atta­che­ment à cette langue et à cette His­toire qui nous relie.
Notre patri­moine imma­té­riel, c’est aus­si la Mai­son de France, dont j’incarne aujourd’hui l’héritage et qu’il m’appartient de déve­lop­per. Sa soli­di­té, sa constance, sa fer­me­té au gré des dif­fi­cul­tés que peut tra­ver­ser notre pays, sont une des condi­tions pour que la France puisse incar­ner un des­tin digne de son illustre passé.

Bonnes fêtes du patri­moine à tous.

Retrou­vez l’ar­ticle ici.