Drame social sans importance ?
|

Drame social sans importance ?

Les élec­tions sont pas­sées et les plans dits sociaux reprennent, à peine gênés par les décla­ra­tions mar­tiales d’un gou­ver­ne­ment qui semble ne plus être qu’un Etat-ambu­lance quand il fau­drait un Etat poli­tique, actif, voire direc­tif, capable de s’imposer aux féo­da­li­tés finan­cières et éco­no­miques : en fait, nous sommes bien loin de la for­mule célèbre du géné­ral de Gaulle qui consi­dé­rait que la poli­tique de la France ne se fai­sait pas à la Cor­beille, et qui fixait le cap pour la France sans avoir besoin d’étatiser l’économie. En cela, il pra­ti­quait une poli­tique que n’aurait pas renié un La Tour du Pin, ce roya­liste social sou­cieux d’une forme d’« éco­no­mie d’entente » qui ne laisse pas les puis­sances patro­nales s’émanciper de leurs devoirs sociaux. Mais aujourd’hui l’Etat est faible quand les féo­da­li­tés sont fortes et arro­gantes, fixant leur calen­drier selon le temps des action­naires et non selon les inté­rêts des tra­vailleurs, simples rouages pro­duc­tifs d’une Machine-Mar­ché qui les dépasse et, plus cer­tai­ne­ment encore, les méprise

C’est aujourd’hui Bel­fort qui est témoin de cette suf­fi­sance d’une mul­ti­na­tio­nale, en l’occurrence Gene­ral Elec­tric, celle-là même qui a mis la main sur la branche éner­gie d’Alstom en pro­met­tant des créa­tions d’emplois aux­quelles le gou­ver­ne­ment socia­liste de l’époque fit sem­blant de croire mais qui ne vinrent jamais en réa­li­té : « les pro­messes n’engagent que ceux qui y croient », disait Charles Pas­qua, et ce qu’il for­mu­lait pour les élec­tions s’avère tout aus­si vrai pour les affaires éco­no­miques. Tou­jours est-il que désor­mais mille emplois directs sont condam­nés et que c’est toute une ville qui est concer­née et bles­sée, encore une fois : ce mou­ve­ment enta­mé à la fin des années 1970 semble sans fin, et rien ne semble pou­voir tenir tête à ce rou­leau com­pres­seur de la mon­dia­li­sa­tion qui désha­bille Paul en France pour rha­biller (sou­vent moins bien encore) Pierre dans des pays aux faibles coûts sala­riaux, et qui, en défi­ni­tive, pro­fite tou­jours plus aux déten­teurs du capi­tal et des actions qu’aux ouvriers.

La suite