You are currently viewing Gilets jaunes : un avo­cat inter­pel­lé à Nan­cy pour avoir inci­té des mani­fes­tants à se « rebeller »

Gilets jaunes : un avo­cat inter­pel­lé à Nan­cy pour avoir inci­té des mani­fes­tants à se « rebeller »

L’avocat en ques­tion lors de la mani­fes­ta­tion des « Gilets jaunes » à Nan­cy (Meurthe-et-Moselle), same­di 12 jan­vier 2019. (©Cap­ture Facebook)

Un avo­cat rap­pe­lant les droits des mani­fes­tants lors d’un ras­sem­ble­ment de « Gilets jaunes » à Nan­cy same­di a été inter­pel­lé pour « inci­ta­tion à la rébellion »

Un avo­cat, Me Fran­çois Val­las, a été inter­pel­lé par la police à Nan­cy (Meurthe-et-Moselle) same­di 12 jan­vier 2019 lors d’une mani­fes­ta­tion de « Gilets jaunes« , a indi­qué le par­quet de la ville dimanche.

Il a été pla­cé en garde à vue same­di pour « inci­ta­tion à la rébel­lion » lors d’un ras­sem­ble­ment se dérou­lant dans le calme de près d’une cen­taine de « gilets jaunes » devant la gare SNCF.

La garde à vue de l’avocat, ins­crit au bar­reau d’Épinal, a été levée same­di à 19h « sur ins­truc­tion du par­quet de Nan­cy », a pré­ci­sé Fran­çois Pérain, le pro­cu­reur de la Répu­blique. La pro­cé­dure a été trans­mise au par­quet, qui pren­dra une déci­sion sur les suites à don­ner aux faits après en avoir pris connais­sance dans son intégralité.

Selon le pro­cu­reur, l’avocat a invi­té les mani­fes­tants à bri­ser le cor­don de sécu­ri­té mis en place par les CRS déployés pour cet acte 9 de la mobi­li­sa­tion des « Gilets jaunes ».

Devant les poli­ciers durant son audi­tion, il a contes­té « avoir exhor­té les mani­fes­tants à rompre le dis­po­si­tif de sécu­ri­té ». Il a recon­nu « s’être entre­te­nu avec quelques par­ti­ci­pants et avec quelques membres des forces de l’ordre » et recon­naît « avoir dis­tri­bué des cartes de visite pro­fes­sion­nelles à cette occa­sion », relate le procureur.

La suite