Atten­tat de Romans-sur-Isère : le bâton­nier du bar­reau de la Drôme démissionne

Atten­tat de Romans-sur-Isère : le bâton­nier du bar­reau de la Drôme démissionne

« Cet homme-là, Abdal­lah Ahmed Osman est l’un des nôtres. Il nous res­semble. Nous sommes faits de la même chair, des mêmes os et le même sang que le vôtre coule dans ses veines. C’est notre frère ». Voi­là ce qu’ont écrit neuf avo­cats dans Dal­loz actua­li­té, une revue juri­dique. L’homme dont il est ici ques­tion, ce “frère” donc, n’est autre que le réfu­gié sou­da­nais qui a tué deux per­sonnes et bles­sé 5 autres à Romans-sur-Isère, alors que nous étions en plein confinement. 

Celui-ci ne sup­por­tait pas de vivre dans un pays de kouf­fars, il est donc pas­sé à l’acte sui­vant le mode opé­ra­toire recom­man­dé par l’État isla­mique. Un mode opé­ra­toire que nous com­men­çons tous a bien connaître : le meurtre au cou­teau. Pan­dé­mie oblige, la presse en a peu parlé.

La suite