Zem­mour : une judi­cia­ri­sa­tion liberticide

N’ayons pas peur des mots : plus les jours passent, plus la police de la pensée fait des ravages. Dernier épisode en date, la comparution d’Éric Zemmour le mercredi 9 décembre…

Poli­tique d’abord ?

Alors qu'Augustin faisait remarquer à des jeunes gens qu'ils étaient en train d'importuner des jeunes filles, l'un au moins de ces jeunes gens a décidé de l'attaquer par derrière en…

Les proches de Marin s’inquiètent d’une pos­sible sor­tie de pri­son anti­ci­pée de son agresseur
Marin (R), 20, arrives accompanied by a relative, on May 3, 2018 at the courthouse of Lyon, central eastern France, to attend the second day of the trial of his aggressor. - Marin was left scarred on a bus after being violently hit on the head with a crutch by a young man, while defending a couple who was kissing in the district of Part-Dieu, in Lyon. The young man who was insulting the couple turned against Marin when he defended them. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Les proches de Marin s’inquiètent d’une pos­sible sor­tie de pri­son anti­ci­pée de son agresseur

«Je ne lui souhaite pas de mal à tout prix, je veux seulement que la justice soit appliquée». Audrey Savajon est encore sous le choc. Après trois ans et demi…

Ladj Ly/Polanski : deux poids deux mesures

Ne m’étant pas du tout intéressé à la sortie du film Les Misérables, j’ignorais à peu près tout tant du contenu du film que de la personnalité de son auteur…

Affaire Legay : le pro­cu­reur de Nice a dis­cul­pé la police… pour ne pas embar­ras­ser Emma­nuel Macron
Nice Republic prosecutor Jean-Michel Pretre gives a press conference on January 19, 2017 at Nice's courthouse, southeastern France. - Allegations of poor security arrangements when a man deliberately drove a big truck into crowds, killing 86 people, in an attack in the French Riviera resort of Nice last July were dismissed by a public prosecutor today.

Affaire Legay : le pro­cu­reur de Nice a dis­cul­pé la police… pour ne pas embar­ras­ser Emma­nuel Macron

Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, au palais de justice de Nice, le 19 janvier 2017. VALERY HACHE / AFP Il fallait éviter de mettre le président de…