Pour une France apai­sée ?

Pour une France apai­sée ?

En ce début d’année, je sou­hai­te­rais vous adres­ser tous mes voeux pour 2019.

Je ne revien­drai pas sur l’année dif­fi­cile que notre pays vient d’avoir avec, comme je l’ai écrit dans mon der­nier mes­sage, un mou­ve­ment des gilets jaunes qui cris­tal­lise toutes les frac­tures de notre socié­té mais avec des Fran­çaises et des Fran­çais qui res­tent, me semble-t-il, deman­deurs d’un pro­jet social com­mun sur un socle par­ta­gé.

J’aimerais don­ner à tout cela de la pers­pec­tive, en évo­quant trois prin­cipes qui sont essen­tiels à la pour­suite d’un bien com­mun social : la paix, la jus­tice et l’autorité.

La paix – on pour­rait dire la concorde – c’est l’effet. Sans paix sociale, sans rela­tions apai­sées entre les dif­fé­rentes com­po­santes de notre socié­té, nous ne pou­vons avan­cer. Pour cela nous devons chan­ger de phi­lo­so­phie poli­tique et pas­ser de cette volon­té de satis­faire les dési­rs indi­vi­duels à une vraie recherche du bien com­mun en met­tant en avant, dans la rela­tion sociale, la confiance et non la défiance comme c’est trop sou­vent le cas aujourd’hui.

La suite