Jean d’Or­léans : « Il faut réta­blir la Consti­tu­tion dans la pers­pec­tive tra­cée par de Gaulle »

Jean d’Or­léans : « Il faut réta­blir la Consti­tu­tion dans la pers­pec­tive tra­cée par de Gaulle »

Jean de France, Duc de Ven­dôme MELANIE FREY/Le Figa­ro Magazine

Retra­çant l’his­toire de la Vème Répu­blique et admet­tant ses impasses actuelles, Jean d’Or­léans estime que loin d’a­bo­lir la Consi­tu­tion, il faut reve­nir au pro­jet ori­gi­nel du Géné­ral de Gaulle.

La Consti­tu­tion de 1958 fête ses 60 ans. Dans notre pays, qui a adop­té puis reje­té rapi­de­ment beau­coup de textes consti­tu­tion­nels, cette lon­gé­vi­té, qui fait de la Vème Répu­blique le régime le plus long de notre his­toire moderne après la IIIème Répu­blique, est très appré­ciable. Sur­tout, les ins­ti­tu­tions approu­vées par le peuple fran­çais le 28 sep­tembre 1958 s’ins­crivent dans la longue durée du régime par­le­men­taire, fon­dé sous la Res­tau­ra­tion, ren­for­cé par la Monar­chie de Juillet et qui avait été réta­bli après le Second Empire dans l’at­tente du comte de Cham­bord. Le « grand refus » du pré­ten­dant et les cir­cons­tances poli­tiques qui ont sui­vi, ont dés­équi­li­bré le régime que la monar­chie royale devait équi­li­brer et le régime par­le­men­taire s’est mué en régime d’as­sem­blée sans que la IVème Répu­blique ne par­vienne à don­ner de la force aux gou­ver­ne­ments qui se succédaient

La suite