Le prince Jean et la constitution de 1958
Jean d’Orléans : « Il faut rétablir la Constitution dans la perspective tracée par de Gaulle »

Jean de France, Duc de Vendôme MELANIE FREY/Le Figaro Magazine

Retraçant l’histoire de la Vème République et admettant ses impasses actuelles, Jean d’Orléans estime que loin d’abolir la Consitution, il faut revenir au projet originel du Général de Gaulle.

La Constitution de 1958 fête ses 60 ans. Dans notre pays, qui a adopté puis rejeté rapidement beaucoup de textes constitutionnels, cette longévité, qui fait de la Vème République le régime le plus long de notre histoire moderne après la IIIème République, est très appréciable. Surtout, les institutions approuvées par le peuple français le 28 septembre 1958 s’inscrivent dans la longue durée du régime parlementaire, fondé sous la Restauration, renforcé par la Monarchie de Juillet et qui avait été rétabli après le Second Empire dans l’attente du comte de Chambord. Le « grand refus » du prétendant et les circonstances politiques qui ont suivi, ont déséquilibré le régime que la monarchie royale devait équilibrer et le régime parlementaire s’est mué en régime d’assemblée sans que la IVème République ne parvienne à donner de la force aux gouvernements qui se succédaient

La suite