La pauvreté en France augmente
Un Français sur cinq souffre de précarité alimentaire

 

Images d’illustration. Les Français considèrent qu’une personne seule est pauvre quand elle a un revenu mensuel inférieur ou égal à 1 118 euros afp.com/ROBYN BEC

Ne pas pouvoir faire trois repas par jour, ni s’alimenter sainement, est une réalité pour près d’un Français sur cinq, selon le baromètre du Secours populaire.

Un peu plus d’un cinquième des Français sondés (21 %) ont déclaré ne pas être en mesure de s’offrir une alimentation saine, leur permettant de faire trois repas par jours. Et 27 % ont admis ne pas avoir les moyens financiers de s’acheter quotidiennement des fruits et légumes, selon un baromètre du Secours populaire publié ce mardi.

Mais c’est chez les foyers les plus modestes que cette tendance est la plus marquée. Ainsi, plus d’un Français sur deux dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1 200 euros a indiqué avoir des difficultés à payer la cantine de ses enfants. Et près d’un sur deux (48 %) estime avoir des difficultés à se procurer une alimentation variée. Par ailleurs, ils sont une écrasante majorité (86 %) à estimer que la précarité alimentaire est le signe d’une situation de pauvreté.

La suite