Caritas Syrie : les médias ne disent pas toute la vérité sur la réalité syrienne

Caritas Syrie : les médias ne disent pas toute la vérité sur la réalité syrienne

Sœur Annie Demerjian, de la Congrégation de Jésus et de Marie, à Damas | AED

Caritas Syrie déplore que les médias occidentaux ne disent pas toute la  vérité sur la réalité de la guerre dans le pays et “négligent malheureusement une partie de l’histoire syrienne”. Un parti pris qui ne parle que des bombardements gouvernementaux sur la Ghouta orientale, mais qui fait l’impasse sur les obus et missiles venant de la partie rebelle qui s’abattent sur Damas.

“La plupart des reportages journalistiques se concentrent sur les frappes aériennes faites par la Syrie et la Russie sur l’est de la Ghouta. Inversement, peu d’informations sont rapportées concernant la situation à Damas, ville qui est pourtant sous attaque d’obus de mortier depuis le début de 2018”, déplore Caritas Syrie à Damas.

 Les quartiers où vivent les chrétiens sont visés

 

“Certains quartiers de Damas [dans le secteur gouvernemental] sont attaqués aux obus de mortier depuis le 22 janvier, spécialement les quartiers de Bab Touma, Abbassyin, Kassaa, Koussour et Jaramana”, faisant plusieurs dizaines de morts, indique encore Caritas Syrie. La majeure partie des chrétiens de Damas vit dans sa banlieue est, et l’on y trouve également la majorité des couvents, monastères et des œuvres d’entraide catholiques de la ville.

La suite