You are currently viewing Guerre de l’information : L’agenda caché d’un cer­tain « ser­vice public »

Guerre de l’information : L’agenda caché d’un cer­tain « ser­vice public »

Cer­taines chaines de radio et de télé­vi­sion publiques, payées par le contri­buable puisqu’elles relè­ve­raient du « ser­vice public », ont un agen­da caché qui suit pas à pas une idéo­lo­gie gau­chiste dont les Fran­çais ne veulent pas.

En l’espèce, l’agenda caché consiste à déni­grer le Maroc et ses ins­ti­tu­tions par tous les moyens, y com­pris en dupant des jour­na­listes maro­cains et en leur fai­sant des pro­messes de gas­cons, notam­ment en leur fai­sant miroi­ter des pro­messes d’embauche.

C’est dans ce contexte qu’il faut ana­ly­ser le docu­men­taire qui sera dif­fu­sé le 19 sep­tembre sur France 5, inti­tu­lé « Vert de rage/Maroc », pro­duit par la socié­té Pre­mière Ligne Télé­vi­sion. Ce docu­men­taire vise pré­ci­sé­ment le Royaume du Maroc et on aura com­pris la manœuvre quand on sait que la socié­té Pre­mière ligne, notam­ment le réa­li­sa­teur Mar­tin Bou­dot, est proche de For­bid­den Sto­ries, qui est atta­qué en jus­tice par le Maroc à la suite d’une cam­pagne de dés­in­for­ma­tion (affaire Pegasus).

Comme nous le confiait récem­ment un proche du pré­sident Macron, « le camou­flage de l’écologie, sert de masque à diverses offi­cines gau­chistes qui n’ont qu’un objec­tif idéo­lo­gique. Ces gens res­tent verts d’apparence mais rouges à l’intérieur ».

La suite