Deux Spa­his tués au Mali (actua­li­sé)

Deux Spa­his tués au Mali (actua­li­sé)

Un com­mu­ni­qué de l’Elysée nous apprend « la mort en opé­ra­tion de deux mili­taires du 1er régi­ment de spa­his de Valence, tués ce matin au Mali dans l’attaque à l’engin explo­sif impro­vi­sé de leur véhi­cule blin­dé ». Il s’agit d’un sous-offi­cier et d’un mili­taire du rang, dont les iden­ti­tés n’ont pas encore été com­mu­ni­quées, pas plus que les cir­cons­tances de l’attaque. Ce sont les deux pre­miers morts en opé­ra­tion depuis le début de l’année, ce qui porte à 22 le nombre de mili­taires fran­çais tués dans les opé­ra­tions Ser­val puis Barkhane.

Actua­li­sé : Selon l’état-major des armées, l’attaque a eu lieu à une soixan­taine au sud de Gao, et à une cin­quan­taine de kio­mètres à l’est de Mena­ka, au cours d’une recon­nais­sance dans une mis­sion de contrôle de zone. Trois spa­his du régi­ment de Valence étaient à bord d’un Véhi­cule blin­dé leger (VBL). Deux ont été tués et un troi­sième blessé.

Actua­li­sé (2) : Les deux Spa­his tués au Mali sont le bri­ga­dier-chef Timo­thé Der­non­court (à gauche sur la pho­to) et le ser­gent-chef Emi­lien Mou­gin ( à droite).

La suite