2018, sous le signe de Maurras

2018, sous le signe de Maurras

Forte de son suc­cès (+18% d’adhérents en 2017, +53% d’adhérents en 5 ans), l’Ac­tion fran­çaise se tourne réso­lu­ment vers l’a­ve­nir en ce cent cin­quan­tième anni­ver­saire de la nais­sance du Maître de Martigues.

De manière à pro­mou­voir notre école de pen­sée, les Édi­tions de Flore viennent d’être fon­dées. Cette mai­son d’é­di­tion a pour voca­tion d’être le porte-voix des idées roya­listes et natio­na­listes en France. Nous pou­vons d’ores et déjà annon­cer la mise sous presse du pre­mier ouvrage, Maur­ras et la pen­sée d’AF par Mau­rice Torrelli.

La PRIEP, socié­té édi­trice de L’Ac­tion fran­çaise, ayant ren­con­tré quelques sou­cis finan­ciers, arrête ses acti­vi­tés après 27 ans de loyaux ser­vices. L’AF2000 ne sera plus dis­tri­buée dans les pro­chaines semaines. Mais l’AF ne compte pas res­ter sans organe de presse. Nous allons déve­lop­per nos moyens de com­mu­ni­ca­tion et de presse au tra­vers d’une par­ti­ci­pa­tion accrue à La Nou­velle Revue Uni­ver­selle et en fon­dant dès la ren­trée uni­ver­si­taire pro­chaine un nou­vel organe de presse roya­liste d’Ac­tion fran­çaise. Nos équipes tra­vaillent déjà dessus.

Nous nous tour­nons réso­lu­ment vers l’a­ve­nir pour entre­prendre de nou­velles aven­tures au ser­vice du Bien Commun.

Notre mou­ve­ment conti­nue à se déployer. La France a plus que jamais besoin de l’ins­tau­ra­tion d’une monarchie.

Fran­çois Bel-Ker, secrétaire-général