Petit dictionnaire maurrassien

Petit dictionnaire maurrassien

Le livre s’intitule Petit dictionnaire maurrassien, et ce titre sonne comme une gageure.

Maurras, d’abord : s’il est un homme décrié et méconnu, c’est bien celui-là.

À Argenteuil, il y a quelques jours, Valérie Pécresse, a du reste déstocké du grenier l’épouvantail Maurras pour évoquer avec dégoût la droite dont elle ne veut (vraiment) pas.

Pour un étudiant de Sciences-Po moyen, le personnage tient à la fois du Yéti et de la bête du Gévaudan. La vérité est qu’il ne sait pas ce qu’est l’Action française mais il sait que c’est mal.

Quand j’était moi-même étudiante, les militants d’AF formaient une bande soudée, mais isolée : Dans les milieux d’extrême-gauche, ils passaient pour des fascistes. Ne valaient pas plus cher que le FN. C’est dire leur cote d’amour dans le petit cœur de ces antifas.

La suite