Être Libre pour agir en vue du bien commun

Être Libre pour agir en vue du bien commun

« Il y a quelques jours avait lieu à Paris un col­loque sur le bien com­mun en poli­tique. Je ne revien­drai pas sur sa défi­ni­tion qui fait de lui le bien du tout qu’est la socié­té tout en contri­buant au bien des par­ties, un peu comme le soleil qui donne sur un pay­sage un éclai­rage par­ti­cu­lier en plus de réchauf­fer les per­sonnes qui en font par­tie. Je sou­hai­te­rai en fait faire une digres­sion sur l’un de ses piliers, la liber­té ou plus concrè­te­ment son exercice.

De mon point de vue, la liber­té ce n’est pas pen­ser et faire ce que l’on veut. C’est un peu plus sub­til que cette vision très indi­vi­dua­liste. Je pense que la liber­té consiste tout d’abord à voir le bien, ce que toute chose désire et qui la per­fec­tionne. Ensuite une fois que ce bien a été vu, il faut le choi­sir, ce qui n’est pas chose aisée car nous sommes sou­vent mus par nos pas­sions et nos tra­vers qui nous entraînent de l’autre coté. Enfin une fois choi­si, il faut le réa­li­ser et ne pas s’arrêter en chemin.

La suite