You are currently viewing Contre le pays légal, pour la France !

Contre le pays légal, pour la France !

Le résul­tat d’hier a le mérite de la clar­té. Les par­tis dits « de gou­ver­ne­ment », dis­cré­di­tés par leurs bilans res­pec­tifs, sont éli­mi­nés et le débat poli­tique s’organise désor­mais autour d’oppositions plus lisibles et plus concrètes que l’ancien cli­vage droite-gauche : pays légal contre pays réel, libé­ra­li­sa­tion contre pro­tec­tion, mon­dia­li­sa­tion contre iden­ti­té nationale.

Répon­dant aux injonc­tions des fabri­cants d’opinion, du monde des affaires et même des puis­sances étran­gères, les can­di­dats mal­heu­reux des vieux par­tis, Mes­sieurs Fillon et Hamon, emprun­tant le che­min de tous ceux qui les avaient tra­his, ont aus­si­tôt appe­lé à voter pour Emma­nuel Macron, confir­mant qu’il est le can­di­dat offi­ciel du système.

Le com­por­te­ment de ce der­nier au soir du pre­mier tour, sa manière de déjà fêter sa vic­toire sans res­pect pour les Fran­çais qui lui sont oppo­sés, l’immaturité poli­tique de son dis­cours, tout confirme que les patriotes doivent tout mettre en œuvre pour le com­battre et le vaincre, lui et l’en­semble de ses soutiens.

L’Action fran­çaise, dans le droit fil de sa posi­tion du pre­mier tour en faveur du vote sou­ve­rai­niste, appelle donc sans ambi­guï­té ses mili­tants et sym­pa­thi­sants ain­si que tous les Fran­çais à voter au second tour de cette élec­tion pré­si­den­tielle pour Marine Le Pen.