You are currently viewing Rap­port de la Banque mon­diale sur la situa­tion éco­no­mique en Algé­rie : l’a­na­lyse de Charles Saint-Prot

Rap­port de la Banque mon­diale sur la situa­tion éco­no­mique en Algé­rie : l’a­na­lyse de Charles Saint-Prot

Face au déluge de cri­tiques visant son rap­port sur la situa­tion éco­no­mique en Algé­rie, la banque mon­diale a réagi. 

L’ins­ti­tu­tion finan­cière inter­na­tio­nale a ren­du publique jeu­di une mise au point au sujet de la réac­tion hys­té­rique et les théo­ries du com­plot avan­cées par le régime algé­rien et ses relents média­tiques, en réac­tion au der­nier « Rap­port de sui­vi de la situa­tion éco­no­mique en Algérie ».

La Banque mon­diale a fus­ti­gé « des infor­ma­tions fac­tuel­le­ment inexactes sur le conte­nu du rap­port, qui a été pré­pa­ré avec la plus grande rigueur, ain­si que sur ses auteurs, une équipe d’économistes tra­vaillant sur la région du Maghreb ».

Le rap­port de la Ban­qque mon­diale a dres­sé un tableau sombre de la situa­tion qua­li­fiée de « vul­né­rable » de l’économie algé­rienne. Un constat qui n’a pas plu au regime en place, qui a accu­sé la l’ins­ti­tu­tion finan­cière inter­na­tio­nale de vou­loir désta­bi­li­ser le pays et d’i­gno­rer la situa­tion dans les pays voisins.

La suite