Rachel Khan, l’histoire d’une Fran­çaise qui défend la France

Rachel Khan, l’histoire d’une Fran­çaise qui défend la France

La France a applau­di des deux mains quand Rachel Khan, noire, de père musul­man et de mère juive, a publié son livre Racée. Dans son livre, l’écrivain ose mettre en avant sa fran­ci­té et défendre fiè­re­ment la France en reje­tant le concept de « raci­sée », notam­ment par des cri­tiques acerbes contre toute la clique racialiste.

Il faut dire que Rachel Khan, qua­li­fiée d’inassignable dans un article de Libé, dérange beau­coup le sys­tème. Com­ment remettre à jour cer­tains logi­ciels, com­ment, pour eux, com­prendre qu’une Noire puisse des­cendre d’un père afri­cain, musul­man, et d’une mère blanche juive ?

À force de voir des popu­la­tions dites de la diver­si­té décli­ner leurs dis­cours racia­listes, on avait fini par croire que cette frange de la popu­la­tion par­ta­geait tota­le­ment les affir­ma­tions de ces lea­ders média­tiques, sou­vent en accoin­tance avec cer­taines asso­cia­tions et orga­ni­sa­tions poli­tiques. Beau­coup de Fran­çais osaient le lien irré­ver­sible de soli­da­ri­té entre les popu­la­tions issues de la diver­si­té, leur appar­te­nance aux mou­ve­ments de gauche et un regard accu­sa­teur sur la France. Ces der­nières années, à la faveur de cer­taines affaires for­te­ment média­ti­sées aux USA et en France, le racisme et la haine de la mino­ri­té noire contre les Blancs et même les Asia­tiques ont pris une tour­nure hallucinante.

La suite