Poli­tiques et moralistes

Poli­tiques et moralistes

Par Gérard Leclerc

Chaque jour repose la ques­tion de l’immigration, de l’islam et de la laï­ci­té. Son­dage de l’opinion des lycéens, dis­so­lu­tion des Iden­ti­taires, c’est tou­jours les mêmes pro­blé­ma­tiques. Poli­tique et éthique sont som­mées de répondre… Y‑a-t-il impé­ra­tif de l’accueil de l’autre ou de défense de l’identité nationale ?

La ques­tion des migra­tions, liée étroi­te­ment chez nous à celle de l’islam, a pris des pro­por­tions énormes dans le débat public, puisqu’il n’est pas de jour qu’elle ne réap­pa­raisse sous une forme ou sous une autre. En ce moment même, sous la forme d’un son­dage très signi­fi­ca­tif quant à l’opinion des jeunes sur le sta­tut de la reli­gion dans la socié­té, ou à pro­pos de la dis­so­lu­tion, en Conseil des ministres, du mou­ve­ment des iden­ti­taires. D’un côté comme de l’autre, c’est la coexis­tence avec une immi­gra­tion à forte conno­ta­tion musul­mane qui est posée.

La suite