You are currently viewing Le coup de gueule lingustique !
Scene de la piece "Les Precieuses Ridicules " de Jean Baptiste Poquelin dit Moliere (1622-1673). gravure couleur du 19eme siecle ©North Wind Pictures/Leemage

Le coup de gueule lingustique !

De Jacques MYARD

Membre Hono­raire du Parlement

Maire de Maisons-Laffitte

Pré­sident du Cercle Nation et République

Pré­sident de l’A­ca­dé­mie du Gaullisme

 Ortho­graphe inclu­sive : Les Pré­cieuses Ridicules …

Les siècles regorgent de fou­cades et autres lubies dont les pro­pa­gan­distes pré­tendent déte­nir la véri­té uni­ver­selle qui s’ins­cri­rait dans le sens de l’Histoire …

On se sou­vient des « Pré­cieuse Ridi­cules » de Molière dont les héroïnes Mag­de­lon et Cathos se tar­guaient d’im­po­ser leur « pré­cio­si­té » pour raf­fi­ner les mœurs et la langue fran­çaise, vaste programme…

Eh bien on est ras­su­ré, l’His­toire excelle dans l’art de res­ser­vir les plats : entrent aujourd’­hui en scène les nou­veaux révo­lu­tion­naires, sexistes en peau de lapin qui, bran­dis­sant l’é­ga­li­té des sexes, exigent tout azi­mut l’or­tho­graphe inclu­sive pour fémi­ni­ser la langue française… 

Le résul­tat est un suc­cès : notre langue devient un cha­ra­bia incom­pré­hen­sible, voi­là une avan­cée his­to­rique des salon­nards du poli­ti­que­ment cor­rect dans le ridi­cule le plus accompli …

Molière, au secours !