L’A­frique Réelle n°134 – Février 2021
|

L’A­frique Réelle n°134 – Février 2021

Numé­ro spé­cial : La Libye dix ans plus tard- La Libye du colo­nel Kadha­fi
- La situa­tion actuelle
- La réa­li­té tri­bale
- Les sin­gu­la­ri­tés du Fez­zan
His­toire : Des Grecs au roi Idriss, trois mil­lé­naires d’histoire
Dos­sier : Tur­quie et Libye, cinq siècles d’histoire com­mune- Le pacha­lik de Tri­po­li (1560 – 1911)
- La confron­ta­tion Tur­quie-Ita­lie en Libye (1911 – 1917)
- Les des­sous du grand retour de la Turquie

Edi­to­rial de Ber­nard Lugan
Il y a dix ans, au mois de février 2011, écla­tait la guerre civile de Libye. Le 10 mars Nico­las Sar­ko­zy s’immisça dans ce conflit interne en recon­nais­sant une délé­ga­tion de rebelles comme repré­sen­tant la léga­li­té libyenne !!! 
La France entra ensuite dans un conflit dans lequel ses inté­rêts n’étaient aucu­ne­ment en jeu. Le 19 mars, elle obtint de l’ONU l’autorisation d’emploi de l’aviation afin de « pro­té­ger les civils », en réa­li­té, les milices isla­mistes de Cyré­naïque et les Frères musul­mans de Mis­ra­ta…
Le but offi­ciel de la guerre déci­dée par Nico­las Sar­ko­zy était l’é­ta­blis­se­ment d’un Etat de droit. Son résul­tat fut que les struc­tures éta­tiques libyennes dis­pa­rurent, cédant la place à des affron­te­ments de milices isla­mo-mafieuses. Quant au vide libyen, il eut des consé­quences sur toute la zone tcha­do-nigé­riane et sur une par­tie de la BSS. Sans par­ler de la créa­tion d’une pompe aspi­rante migra­toire.
Cette inter­ven­tion fit écla­ter les alliances tri­bales sur les­quelles repo­sait la sta­bi­li­té poli­tique de la Libye. Le régime du colo­nel Kadha­fi avait en effet réus­si à faire coha­bi­ter centre et péri­phé­rie, en arti­cu­lant les pou­voirs et la rente des hydro­car­bures sur les réa­li­tés locales. 

La suite