Laï­ci­té : « Les foot­bal­lers ne sont pas les meilleurs ambas­sa­deurs auprès des jeunes »
(FILES) In this file photo taken on November 26, 2018 Mixed martial arts (MMA) fighter Khabib Nurmagomedov gives a press conference in Moscow. - Retired mixed martial arts champion Khabib Nurmagomedov on October 30, 2020 denounced French President Emmanuel Macron as a "brute" and invoked God's wrath against him. Nurmagomedov, one of the world's most popular Muslim athletes, issued the strongly-worded statement against Macron for his defence of caricatures of the prophet Mohammed based on the right of freedom of expression. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)

Laï­ci­té : « Les foot­bal­lers ne sont pas les meilleurs ambas­sa­deurs auprès des jeunes »

Une publi­ca­tion hai­neuse à l’égard de la France a été « likée » sur Ins­ta­gram par plu­sieurs anciens joueurs de l’équipe de France, sou­ligne Guillaume Bigot. Selon l’éditorialiste, cet acte odieux contraste avec la vidéo de foot­bal­lers publiée par Jean-Michel Blan­quer qui avait pour but de rendre hom­mage à Samuel Paty en essayant de s’adresser aux jeunes.

Afin de saluer la mémoire de Samuel Paty et de pré­pa­rer nos enfants à une expli­ca­tion for­cé­ment dou­lou­reuse, le Ministre de l’éducation natio­nale a dif­fu­sé, à la veille de la ren­trée, une pas­tille vidéo, sur les réseaux sociaux, dans laquelle plu­sieurs joueurs de l’équipe de France de foot­ball défendent l’école et la République.

Le même jour, un joueur de l’OGC Nice, plu­sieurs joueurs de l’équipe de France de foot­ball juniors et trois ex-inter­na­tio­naux fran­çais appor­taient leur cau­tion à un mes­sage ultra-violent à l’égard d’Emmanuel Macron, pos­té sur Ins­ta­gram par Kha­bib, un célèbre spor­tif musul­man ori­gi­naire du Daguestan.

La suite