L’Afrique Réelle n°127 – Juillet 2020
|

L’Afrique Réelle n°127 – Juillet 2020

Sommaire

Actualité
– Sahel : la nouvelle donne
– Les Iles Eparses sont françaises

Dossier : La question de l’Ituri
– La terre et les hommes
– 25 ans de guerres ethniques

Histoire
Histoire de l’Afrique, nouvelle édition

Editorial de Bernard Lugan : Libye : négociation ou partition ?

En Libye où l’armée turque a repoussé les forces du maréchal Haftar et où le Caire a sommé Ankara ne de pas avancer vers Syrte, le conflit est-il inévitable ? Tout va dépendre des objectifs des principaux acteurs étrangers engagés sur le terrain.Le 7 novembre 2019 (voir mon analyse du 5 janvier 2020), la Turquie s’est comportée en « Etat pirate » en signant avec le GUN, le Gouvernement d’Union Nationale installé à Tripoli, un accord redéfinissant les zones économiques exclusives (ZEE) des deux pays. Conclu en violation du droit maritime international et aux dépens de la Grèce et de Chypre, cet accord prétend tirer aussi artificiellement qu’illégalement, une frontière maritime turco-libyenne au milieu de la Méditerranée. La réalisation de cet accord passant par la survie du GUN, le 2 janvier 2020, le Parlement turc a voté l’envoi de forces combattantes en Libye. Misant à la fois sur l’habituelle lâcheté des Européens et sur les contradictions de l’OTAN, le président Erdogan avance ses pions sur le fil du rasoir, sachant qu’il bénéficie de la neutralité bienveillante des Etats-Unis dont la priorité est d’éviter l’installation d’une base russe en Cyrénaïque. Ce faisant, l’erratique administration américaine prend le risque de provoquer à la fois l’intervention militaire de l’Egypte, une rupture au sein de l’Otan et des tensions avec ses alliés saoudien, émiratis et israélien.

La suite