Lettre ouverte à Alexis Corbière

Lettre ouverte à Alexis Corbière

Par Frédéric de Natal

Le citoyen Corbière est  député de la France insoumise en Seine-Saint-Denis. Outré par l’idée que l’idée monarchique revienne lui gâcher le paysage, il s’est autorisé une série de tweets pour exprimer son ire. Le ci-devant Frédéric de Natal lui répond.

Monsieur le député de la Seine-Saint-Denis,

Un Lys de France dévoilé par une Marianne coiffée de son bonnet phrygien et vous voilà couvert de sueur sur votre compte Twitter. C’est avec un certain étonnement que j’ai découvert vos messages indignés, expression de vos sentiments outrés par la dernière couverture du magazine L’Incorrect. Le second degré « révolutionnaire » de cette « iconographie » ne semble malheureusement pas vous avoir atteint pour que vous vous sentiez obligé de réagir et de nous admonester. Permettez-moi de vous répondre.

« Une royaliste avec bonnet phrygien ! L’extrême-droite devrait étudier l’Histoire de France. Il a fallu forcer Louis XVI pour qu’il accepte seulement de porter la cocarde, puis il a trahi. Et les jeunes royalistes, les muscadins, agressaient les porteurs de symboles républicains. S’il n’y a pas eu de monarchie constitutionnelle, c’est en raison des trahisons et violences des royalistes qui, en 2020, sont aussi nombreux que les adorateurs de l’oignon ou autre curiosité ». Vos deux tweets du 3 février sont très intéressants à analyser tant pour leurs raccourcis que pour une certaine lecture de l’Histoire qui vous est propre.

La suite