L’actuel mouvement social, une tentative de revanche des appareils syndicaux sur les gilets jaunes ?

L’actuel mouvement social, une tentative de revanche des appareils syndicaux sur les gilets jaunes ?

Par Je Suis Français.

Cette question nous semble avoir sa pertinence et mériter d’être posée en ce décembre agité comme le fut le précédent il y a un an. Dans des conditions toutefois bien différentes.

Gilets jaunes

Les gilets jaunes avaient surgi du néant en novembre 2018 comme un phénomène étrange, étonnant, déroutant, dérangeant et très vite menaçant pour les superstructures politiques et syndicales classiques au fur et à mesure que le mouvement s’enflait tandis qu’une large majorité de Français le soutenait, disait sa sympathie. Sympathie que, d’ailleurs, il ne lui a jamais retirée.

La révolte des gilets jaunes avait commencé par une simple colère contre l’augmentation du prix de l’essence, elle finissait en contestation globale des élites mondialisées et en rejet radical du type de vie personnelle et sociale que les dites élites entendent imposer autoritairement. Par intérêt, certes. Mais pas seulement. Par idéologie aussi.

La suite