Art & Ciné : Viendra le feu

Art & Ciné : Viendra le feu

Par Guilhem de Tarlé

Art & Ciné  : Viendra le feu, un film d’Olivier Laxe (VOSTF), avec Amador Arias et Bénédicta Sanchez (dans leurs rôles respectifs).

Viendra le feu… quand il se déclare on comprend que le docu-fiction se termine,  et quand celui-ci se termine effectivement on crie au « foutage de gueule »…

1h30 de lenteurs sans que rien ne se passe, et même la VOSTF n’est pas pénible car pratiquement rien, non plus, ne se dit…

Le sujet aurait pu être pourtant intéressant sur la « présomption de culpabilité »… “il a volé l’orange” chantait Bécaud en 1964, dans un autre contexte, au lendemain de la guerre d’Algérie, qui n’était d’ailleurs pas, non plus, celui du grand Remplacement d’aujourd’hui.

Heureusement les photos étaient jolies et celles de l’incendie impressionnantes… donc on ne s’ennuie pas.

Ce n’est évidemment pas parce qu’on  n’a rien à dire, qu’il ne faut rien filmer.