L’Action fran­çaise appelle à mani­fes­ter contre la PMA

L’Action fran­çaise appelle à mani­fes­ter contre la PMA

L’Action Fran­çaise vous invite à mani­fes­ter ce dimanche 6 octobre contre le Pro­jet de Loi Bioé­thique qui libé­ra­lise la PMA, bana­lise le trai­te­ment des embryons comme des pro­duits, jetables ou com­mer­cia­li­sables, fige l’eugénisme bar­bare à l’encontre des enfants atteints de tri­so­mie et pré­tend ins­tau­rer par amen­de­ment la léga­li­sa­tion de fac­to de la GPA en France.

L’Action Fran­çaise rap­pelle son oppo­si­tion radi­cale à la PMA et incite les mani­fes­tants à mon­trer leur force au gou­ver­ne­ment d’Emmanuel Macron. La nature comme l’exercice de son pou­voir lui inter­disent for­mel­le­ment toute mani­pu­la­tion juri­dique sur les familles fran­çaises. Mani­fes­ter contre la libé­ra­li­sa­tion de la PMA c’est sou­li­gner que la Répu­blique Fran­çaise est à la mer­ci de tous les maux et à l’origine de toutes les démis­sions en tra­vaillant contre l’unité fami­liale, prin­cipe géné­ra­teur de la cohé­sion d’une Nation.

Pri­son­nière d’une cote­rie qui impose un bou­le­ver­se­ment anthro­po­lo­gique his­to­rique, la Répu­blique grave dans sa consti­tu­tion des men­songes éhon­tés. Véri­table « Ferme aux Ani­maux », elle pré­tend qu’un père n’est plus un père, qu’une famille écla­tée est plus sou­hai­table qu’une famille sou­dée, qu’un enfant pré­pa­ré dans un labo­ra­toire construi­ra le même monde qu’un enfant né de l’amour char­nel de ses deux parents. La Répu­blique manie l’utopisme jusqu’au crime. Et au crime le plus insup­por­table puisqu’il est diri­gé contre les Inno­cents.

L’Action Fran­çaise féli­cite les 21 asso­cia­tions coa­li­sées pour orga­ni­ser cette mani­fes­ta­tion. Elle rap­pelle que nos familles se doivent à la per­pé­tua­tion de la Nation et que la par­ti­ci­pa­tion mani­fes­ta­tion de Dimanche est un devoir fami­lial, civique et poli­tique.