Accord UE-Mercosur : « On se retrouve avec une concurrence déloyale », dénonce un vice-président des Jeunes agriculteurs

Manifestation des agriculteurs contre l’accord Union européenne-Mercosur, à Dijon (Côte d’Or) en février 2018. (JC TARDIVON / MAXPPP)

La conclusion vendredi 28 juin d’un accord commercial entre l’UE et le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay), doit permettre d’accroître les échanges entre ces deux régions du monde. Ce vaste traité de libre-échange devrait toucher près de 770 millions de consommateurs. Les quatre pays latino-américains devraient pouvoir exporter vers l’UE, entre autres, quelque 99 000 tonnes de viande bovine sans droit de douane.

Emmanuel Macron, le président de la République, a salué cet accord. Mais les agriculteurs européens et les écologistes le jugent inacceptable. Baptiste Gatouillat, vice-président des Jeunes agriculteurs en charge des questions d’environnement, invité de franceinfo samedi 29 juin, dénonce « une concurrence déloyale » avec les produits d’Amérique du sud.

La suite