You are currently viewing Jean d’Orléans s’adresse de nou­veau aux Français

Jean d’Orléans s’adresse de nou­veau aux Français

Des­cen­dant du der­nier roi des Fran­çais, Jean d’Orléans est un des poten­tiels héri­tiers au trône de France, vacant depuis la chute de la monar­chie en 1848. En adres­sant ses vœux aux Fran­çais par le biais d’un com­mu­ni­qué mis en ligne sur son site offi­ciel, le prince se posi­tionne dans le grand débat ins­ti­tu­tion­nel qui s’amorce dans « l’Hexagone ».

®Ben­ja­min de Dies­bach pour L’Incorrect 

Sa tri­bune publiée le 9 octobre dans le Figa­ro appe­lant « à réta­blir la consti­tu­tion dans la pers­pec­tive tra­cée par de Gaulle », qui avait son­gé un temps à réta­blir la monar­chie, avait été saluée par les consti­tu­tion­na­listes. Alors que la France est plon­gée dans une grave crise ins­ti­tu­tion­nelle et sociale, avec le mou­ve­ment des gilets jaunes « qui cris­tal­lise toutes les frac­tures de notre socié­té », le prince Jean d’Orléans pose les fon­da­tions d’un pro­jet dont il des­sine avec pré­cau­tion les contours tout en gar­dant la hau­teur que lui imposent son héri­tage et sa future charge, si le des­tin devait l’appeler un jour à ceindre la cou­ronne de France.

Sur les réseaux sociaux, qu’il suit avec assi­dui­té, les mes­sages se sont mul­ti­pliés ces der­niers mois pour qu’il se montre aux Fran­çais et qu’il s’investisse plus dans le champ poli­tique. Le prince est un homme de réflexion. Il entend suivre les pas de son grand-père, le comte de Paris, Hen­ri d’Orléans avec lequel il par­tage les mêmes yeux bleus azurs.  « Un prince doit res­ter indé­pen­dant : pour faire de la poli­tique, il ne faut pas en faire…Il faut aus­si prendre le temps d’écouter.

La suite