You are currently viewing Une artiste se dénude au sanc­tuaire de Lourdes : elle sera jugée en mai

Une artiste se dénude au sanc­tuaire de Lourdes : elle sera jugée en mai

L’artiste s’est dénu­dée devant le sanc­tuaire de Lourdes (cap­ture d’écran de l’image pos­tée sur son compte Twit­ter).

Débo­rah de Rober­tis est une habi­tuée des per­for­mances dénudées.

Elle sera jugée en mai. L’ar­tiste fran­co-luxem­bour­geoise Débo­rah de Rober­tis devra com­pa­raître devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Tarbes (Hautes-Pyré­nées) le 19 mai 2019 pour exhi­bi­tion sexuelle. Elle a été inter­pel­lée same­di dans le sanc­tuaire de Lourdes, où elle s’est mon­trée nue.

« Les poli­ciers ont été appe­lés (…) Ils l’ont inter­pel­lée et pla­cée quelques heures en garde à vue », a indi­qué à l’AFP le pro­cu­reur de Tarbes, Pierre Auri­gnac, pré­ci­sant que la jeune femme a invo­qué la por­tée artis­tique de son geste. Le sanc­tuaire de Lourdes a annon­cé avoir por­té plainte contre cette femme qui s’est pré­sen­tée « com­plè­te­ment dénu­dée à la Grotte » pen­dant une pro­ces­sion reli­gieuse. Dans la grotte de ce sanc­tuaire se trouve une sta­tue de la vierge Marie, mère du Christ pour les chrétiens.

Mains jointes et tête cou­verte d’un voile bleu

Selon le JDD.fr, l’ar­tiste fémi­niste s’est dénu­dée dans le sanc­tuaire et s’est pla­cée, les mains jointes et la tête cou­verte d’un voile bleu, devant la grotte, avant que des per­sonnes inter­viennent pour cacher sa nudi­té. Elle a elle-même pos­té un cli­ché de son geste sur son compte Twitter.

La suite