You are currently viewing Bagarre à Orly : Kaa­ris et Boo­ba seuls en cel­lule, dans des pri­sons séparées

Bagarre à Orly : Kaa­ris et Boo­ba seuls en cel­lule, dans des pri­sons séparées

Trois hommes s’en prennent vio­lem­ment à un qua­trième dans une des vidéos de l’al­ter­ca­tion. TWITTER

Dans l’at­tente de leur pro­cès, ren­voyé au 6 sep­tembre, les rap­peurs et neuf de leurs aco­lytes ont été pla­cés en déten­tion pro­vi­soire. Mer­cre­di, ils s’é­taient bat­tus à l’aé­ro­port d’Orly.

Les rap­peurs Boo­ba et Kaa­ris ont été pré­sen­tés ven­dre­di soir en com­pa­ru­tion immé­diate au tri­bu­nal de Cré­teil. À l’is­sue de leur garde à vue enta­mée mer­cre­di après-midi, les deux hommes et neufs de leurs aco­lytes ont patien­té toute l’a­près-midi au dépôt avant leur audience devant le juge peu après 21h30. Les onze pré­ve­nus sont mis en cause pour « vio­lences aggra­vées » et, dans cer­tains cas, pour « vols » com­mis lors des échauf­fou­rées à l’aé­ro­port d’Or­ly il y a deux jours. Outre les rap­peurs, six per­sonnes du clan Boo­ba et trois se récla­mant de celui de Kaa­ris ont été pré­sen­tés devant la jus­tice. Ils risquent jus­qu’à sept ans de pri­son et 100.000 euros d’amende.

Élie Yaf­fa, 41 ans, et Okou Armand Gna­kou­ri, 38 ans, sont assis­tés de leurs avo­cats res­pec­tifs : Yann Lebras pour le « Duc de Bou­logne », Arash Deram­barsh et Yas­sine Yakou­ti pour le rap­peur de Sevran, mais aus­si David Oli­vier Kamins­ki, avo­cat de la mai­son de disques Uni­ver­sal de Kaa­ris. Tous ont deman­dé un ren­voi de l’au­dience au pré­sident de l’au­dience, Pierre Auda. Il les a sui­vis : le pro­cès est ren­voyé au 6 sep­tembre, 13 heures. Les deux rap­peurs et l’en­semble de leurs aco­lytes sont pla­cés en déten­tion provisoire.

La suite