You are currently viewing L’a­ve­nir de l’in­tel­li­gence et autres textes

L’a­ve­nir de l’in­tel­li­gence et autres textes

Maur­ras dérange tou­jours ; le récent refus du minis­tère de la Culture de com­mé­mo­rer son 150e anni­ver­saire en témoigne. Le mieux n’est-il pas de se repor­ter aux textes, par-delà les on-dit ? Il faut donc saluer l’initiative de l’historien Mar­tin Motte d’avoir ras­sem­blé dans un fort volume les grands textes d’un pen­seur plus com­plexe qu’on ne croit. Violent ? Oui, mais c’est aus­si un poète déli­cat. Anti­ro­man­tique ? Oui, mais on sent dans ses sou­ve­nirs une sen­si­bi­li­té fré­mis­sante. Atta­ché au pas­sé ? Oui, mais vision­naire en ce qui concerne Hit­ler ou l’islam en France, sur les­quels il est d’une luci­di­té rare. Anti­sé­mite ? Indé­nia­ble­ment. Dans sa pré­face, le jour­na­liste et his­to­rien Jean-Chris­tophe Buis­son sou­ligne l’erreur d’analyse consis­tant à voir le Juif comme inas­si­mi­lable par nature.

La suite