Le dépu­té LaRem Thier­ry Solère pla­cé en garde à vue pour soup­çons de fraude fiscale

Le dépu­té LaRem Thier­ry Solère pla­cé en garde à vue pour soup­çons de fraude fiscale

Tout va de mal en pis pour Thier­ry Solère. Le dépu­té La Répu­blique en Marche (LaREM) des Hauts-de-Seine a été conduit mar­di matin dans les locaux de la police judi­ciaire de Nan­terre pour y être pla­cé en garde à vue, selon une infor­ma­tion du Monde confir­mée par le par­quet auprès de l’AFP.

L’an­cien cadre des Répu­bli­cains fait l’ob­jet depuis 2016 d’une enquête pré­li­mi­naire ouverte sur des soup­çons de fraude fis­cale suite à une plainte de Ber­cy pour des faits remon­tant à 2010 – 2013. Comme le révé­lait le quo­ti­dien Le Monde il y a deux semaines, celle-ci a depuis été élar­gie à des chefs de « tra­fic d’in­fluence, cor­rup­tion, abus de biens sociaux et finan­ce­ment illi­cite de dépenses élec­to­rales ». Le trans­fuge de LR est éga­le­ment accu­sé d’a­voir man­qué « aux obli­ga­tions décla­ra­tives auprès de la Haute auto­ri­té pour la trans­pa­rence de la vie publique (HATVP)».

La suite