You are currently viewing Charles Maur­ras : le retour ?

Charles Maur­ras : le retour ?

J

Dans cette période du confi­ne­ment, une étrange alter­na­tive existe sur le plan médiatique.

Une hyper­tro­phie de la déri­sion, un culte des fous rires ou une foca­li­sa­tion sur les larmes.

Ou le droit, comme nous vivons au quo­ti­dien une expé­rience hors norme, de nous inté­res­ser à des sujets inédits ou à des per­son­na­li­tés en géné­ral exi­lées, ostra­ci­sées, méconnues.

Il faut remer­cier la nou­velle Revue Uni­ver­selle qui publie un pas­sion­nant numé­ro sur « Le nou­vel âge du maur­ras­sisme » avec des contri­bu­tions notam­ment d’A­lain Fin­kiel­kraut ou d’E­ric Zemmour.

Pour­quoi ?

Parce qu’il convient de saluer tout ce qui cherche à réduire l’in­cul­ture géné­rale, his­to­rique, lit­té­raire et politique.

Parce qu’il est utile, dans un temps d’in­to­lé­rance et de sec­ta­risme – on déteste en ayant mal lu ou, encore mieux ou pire, sans avoir lu – d’in­tro­duire de force dans un monde étri­qué les fer­ments de la curio­si­té, de la liber­té et de l’ou­ver­ture, de quelque côté qu’ils se tournent.

La suite