You are currently viewing Mon­dia­li­sa­tion et Monar­chie fran­çaise. Par­tie 1 : La France face à la mon­dia­li­sa­tion contemporaine.
|

Mon­dia­li­sa­tion et Monar­chie fran­çaise. Par­tie 1 : La France face à la mon­dia­li­sa­tion contemporaine.

Dans ce débat per­ma­nent que j’en­tre­tiens avec nombre de lec­teurs, d’a­mis ou de curieux de la chose publique, sur la Monar­chie et ses pos­si­bi­li­tés, ses carac­tères et ses limites, de nom­breuses ques­tions tournent autour du rap­port à la mon­dia­li­sa­tion, comme celle d’un de mes jeunes inter­lo­cu­teurs, Rony D., qui m’in­ter­roge : « Com­ment la monar­chie, et par­ti­cu­liè­re­ment aujourd’­hui où la mon­dia­li­sa­tion tend à confondre les cultures, peut-elle être cré­dible ? ». La ques­tion n’est pas inutile, loin de là, car la mon­dia­li­sa­tion appa­raît désor­mais comme notre cadre de vie, influen­çant nos com­por­te­ments éco­no­miques et de consom­ma­tion, et, au-delà, nos manières de sen­tir, de pen­ser et, donc, d’a­gir. Il semble dif­fi­cile de lui échap­per ou, du moins, de ne pas être affec­tée par elle, d’une manière ou d’une autre, sur­tout en ces temps de com­mu­ni­ca­tion rapide et de connec­tions élec­tro­niques multiples…

La mon­dia­li­sa­tion n’est pas neutre et ne l’a jamais été, et sans doute est-ce encore plus vrai dans le domaine dit cultu­rel (méta­po­li­tique, diraient cer­tains) que dans tous les autres : le fait de dis­po­ser d’un savoir, non pas uni­ver­sel mais mon­dia­li­sé, en quelques clics sur un ordi­na­teur ou un télé­phone, semble « apla­tir » la pla­nète et nous relier à tous ses points, sinon à tous ses coins… La publi­ci­té, d’ailleurs, repro­duit ce « monde » impo­sé en niant les fron­tières cultu­relles ou en les folk­lo­ri­sant, ce qui est, en fait, une forme de muséi­fi­ca­tion et non de valo­ri­sa­tion de celles-ci : la culture mon­dia­li­sée est le dépas­se­ment de toutes les cultures col­lec­tives enra­ci­nées, au nom d’un mul­ti­cul­tu­ra­lisme qui, en défi­ni­tive, est le désar­me­ment des cultures réelles. Culture mon­dia­li­sée contre cultures enra­ci­nées d’un lieu et d’un peuple ou d’une com­mu­nau­té, pour­rait-on résu­mer : les tristes pré­dic­tions de Claude Lévi-Strauss, qui annon­çait ce pro­ces­sus et cette fina­li­té de ce que l’on pou­vait encore qua­li­fier « d’oc­ci­den­ta­li­sa­tion » dans la seconde moi­tié du ving­tième siècle, se réa­lisent par et dans la mon­dia­li­sa­tion contemporaine.

La suite