You are currently viewing Euro­péennes : Cas­ta­ner prône un ras­sem­ble­ment « de Cohn-Ben­dit à Juppé »

Euro­péennes : Cas­ta­ner prône un ras­sem­ble­ment « de Cohn-Ben­dit à Juppé »

Chris­tophe Cas­ta­ner. LUDOVIC MARIN/AFP

Il aura atten­du plus de deux mois avant d’or­ga­ni­ser sa pre­mière confé­rence de presse en tant que délé­gué géné­ral de La Répu­blique en marche (LREM). Un délai trop long pour cer­tains, tant l’at­tente des 392.000 adhé­rents reven­di­qués et des cadres du mou­ve­ment pré­si­den­tiel se fait pres­sante. « Ce n’est pas un job facile, mais il va devoir s’y mettre pour que le par­ti soit en ordre de marche pour les élec­tions euro­péennes puis locales », s’im­pa­tien­tait un ministre en début de semaine. Chris­tophe Cas­ta­ner a donc pro­fi­té d’une céré­mo­nie de vœux à la presse pour for­ma­li­ser l’or­ga­ni­sa­tion de ses équipes et pré­sen­ter les « grandes orien­ta­tions poli­tiques » du par­ti LREM. L’homme fort de la Macro­nie s’est féli­ci­té que « 100 à 150 » nou­veaux adhé­rents rejoignent, selon lui, le mou­ve­ment chaque jour. « Avec l’é­lec­tion d’Em­ma­nuel Macron, les Fran­çais ont retrou­vé l’en­vie d’y croire », a‑t-il féli­ci­té en pré­am­bule, saluant la « trans­for­ma­tion » enga­gée par la nou­velle majo­ri­té au pouvoir.

Dans la lignée de ses décla­ra­tions lors de son intro­ni­sa­tion à la tête du par­ti en novembre puis de son inter­ven­tion lors du congrès du MoDem en décembre, l’é­lu du Sud a confir­mé son pro­jet d’ou­ver­ture pour LREM. « Nous allons conti­nuer ce ras­sem­ble­ment jus­qu’aux euro­péennes avec ceux qui croient pro­fon­dé­ment en l’Eu­rope », a décla­ré Cas­ta­ner, prô­nant une alliance « de Daniel Cohn-Ben­dit à Alain Jup­pé », avec ceux qui par­tagent « la même ambi­tion pro­gres­siste exi­geante et jamais béate pour l’Eu­rope ». Le patron des mar­cheurs veut tra­vailler sur cette élec­tion avec la même méthode que celle emprun­tée par Emma­nuel Macron pen­dant la pré­si­den­tielle : le 24 mars, sur le même modèle de la « grande marche » , une « grande marche pour l’Eu­rope » sera lan­cée par le parti.

La suite