You are currently viewing Isla­mo­pho­bie ?

Isla­mo­pho­bie ?

L’éditorialiste, le chro­ni­queur, celui qui com­mente l’actualité au jour le jour est par­fois ten­té par le genre du feuille­ton. Il est, en effet, des sujets récur­rents, qui pro­voquent des contro­verses sans fin. Il en va ain­si du fémi­nisme, avec des évé­ne­ments à rebon­dis­se­ment et des prises de posi­tion quo­ti­diennes, dont j’aurais pu entre­te­nir nos audi­teurs durant plus d’un mois. Il m’a fal­lu renon­cer à la ten­ta­tion de faire l’analyse cri­tique de dizaines de tri­bunes libres, qui auraient pu ali­men­ter sou­vent la réflexion, sou­vent aus­si la réplique, et de temps à autre une bien­fai­sante iro­nie. Il en va aus­si de l’islam, sous les aspects les plus divers. J’en ai déjà dit un mot, mais la polé­mique qui fait rage ces jours-ci entre l’hebdomadaire Char­lie Heb­do et Edwy Ple­nel, révèle la pro­fon­deur d’un désac­cord, qui n’est pas près de s’éteindre.

Une bonne part de cette que­relle se concentre sur la notion d’islamophobie, le terme pho­bie étant d’ailleurs sur­ex­ploi­té dans la rhé­to­rique contem­po­raine. Phi­lippe Muray s’en était moqué, en par­lant de « cage aux phobes » où il s’agissait d’enfermer les gens qui vous déplaisent, pour leur régler leur compte, de pré­fé­rence en les acca­blant de lourdes sanc­tions pénales. C’est le même Muray qui par­lait de « l’envie du pénal », si carac­té­ris­tique aus­si de l’époque.

La suite