Autriche : les conser­va­teurs rem­portent les législatives
Top candidate of Peoples Party (OeVP) and Foreign Minister Sebastian Kurz arrives for the first TV statements after Austria's general election in Vienna, Austria, October 15, 2017. REUTERS/Heinz-Peter Bader

Autriche : les conser­va­teurs rem­portent les législatives

Sebas­tian Kurz, à Vienne. HEINZ-PETER BADER/REUTERS

Sebas­tian Kurz, qui a pro­vo­qué ce scru­tin anti­ci­pé, met­tant fin à dix années de grande coa­li­tion avec les sociaux-démo­crates du chan­ce­lier Chris­tian Kern, semble avoir réus­si son pari. Son par­ti chré­tien-démo­crate (ÖVP) est cré­di­té de 31,7% des suf­frages, devant le SPÖ de M. Kern. Arri­vé pre­mier lors des der­nières légis­la­tives en 2013, celui-ci doit se conten­ter de 27% des voix selon les pro­jec­tions de la télé­vi­sion publique ORF.

La for­ma­tion d’ex­trême droite FPÖ de Heinz-Chris­tian Strache se clas­se­rait troi­sième avec 25,9% des suf­frages, mais appa­raît en posi­tion de pos­sible fai­seur de roi. Si Sebas­tian Kurz n’a exclu aucune option, une coa­li­tion avec le FPÖ est consi­dé­rée comme l’hy­po­thèse la plus pro­bable. « Nous for­me­rons une coa­li­tion pour les cinq pro­chaines années avec le par­ti qui nous per­met­tra d’ap­por­ter le plus de chan­ge­ment à ce pays », a com­men­té la secré­taire géné­rale de l’ÖVP, Eli­sa­beth Kös­tin­ger, après l’an­nonce de ces pre­miers résultats.

En 2000, l’ar­ri­vée de ce par­ti au gou­ver­ne­ment, en coa­li­tion avec le chan­ce­lier conser­va­teur Wolf­gang Schüs­sel, avait pro­vo­qué un tol­lé euro­péen et l’a­dop­tion de sanc­tions de l’UE contre Vienne.

La suite