Écriture inclusive : c’est “non” pour Jean-Michel Blanquer

Écriture inclusive : c’est “non” pour Jean-Michel Blanquer

Lundi, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, s’est déclaré contre l’écriture dite “inclusive”, destinée à mettre sur un pied d’égalité les femmes et les hommes, qui crée selon lui “des polémiques inutiles”. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC sur l’opportunité d’utiliser cette écriture dans les manuels scolaires, il a jugé que ce n’était “pas une bonne idée”. “On doit revenir aux fondamentaux sur le vocabulaire et la grammaire, je trouve que ça ajoute une complexité qui n’est pas nécessaire”, a-t-il indiqué. Il a en outre estimé que cela créait “des polémiques inutiles”, en abîmant une cause, l’égalité hommes-femmes, “qui est bonne”