You are currently viewing Pas-de-Calais : un chauf­feur tué dans un acci­dent lié à un bar­rage de migrants

Pas-de-Calais : un chauf­feur tué dans un acci­dent lié à un bar­rage de migrants

AUTOROUTE A 16, GUEMPS (PAS-DE-CALAIS), CE MARDI MATIN. Il ne reste plus rien de la camion­nette qui s’est embra­sée après avoir heur­té un poids-lourd blo­qué par un bar­rage éri­gé par des migrants.DR

Un conduc­teur d’une camion­nette est mort dans la nuit de lun­di à mar­di à Guemps (Pas-de-Calais) dans un acci­dent pro­vo­qué par un bar­rage de migrants­sur l’au­to­route A16 . Il s’a­git d’une pre­mière dans le Calai­sis depuis le début de la crise migra­toire en 2014 , annonce la préfecture.

Vers 3 h 45, « un bar­rage de troncs d’arbres ins­tal­lé par des migrants sur l’au­to­route A16, entre les échan­geurs 49 et 50 » a pro­vo­qué « le décès du conduc­teur d’une camion­nette, imma­tri­cu­lée en Pologne », pré­cise la pré­fec­ture dans un communiqué.

Le ministre de l’In­té­rieur Gérard Col­lomb a annon­cé mar­di qu’il se ren­drait « pro­chai­ne­ment » à Calais après ce drame. « Je vais aller d’une part à Calais et d’autre part à Vin­ti­mille » c’est à dire là où se trouvent les points de fixa­tion » des migrants en France, a décla­ré M. Col­lomb à l’is­sue d’une visite de l’Of­pra (Office fran­çais de pro­tec­tion des réfu­giés et apa­trides) à Fon­te­nay-sous-Bois (Val-de-Marne). « On ne peut pas lais­ser per­du­rer ces atteintes à la léga­li­té », a‑t-il ajou­té, en allu­sion à une « reprise des inci­dents à Calais » depuis « plu­sieurs jours, et a jugé que les res­pon­sables devaient être « pour­sui­vis devant les tri­bu­naux » car « qu’on soit migrant ou fran­çais, on res­pecte la loi française ».

La suite