Blas­phème royaliste

Par Jeanne Estérelle Une dernière mise en scène de la fête révolutionnaire a eu lieu, à Toulouse, le 6 novembre. La mort programmée de toute entreprise personnelle a été mimée,…

Le Maître de l’histoire

Par Jeanne Estérelle Les chrétiens subissent, en France, une double persécution des habitants de la terre1. Comme il était prévisible2, l’obstination des infidèles athées à revendiquer le droit au blasphème,…

Mort déca­pi­té

Par Jeanne Estérelle Le 15 octobre, sous le couperet, jaillit le sang de la Reine, bleu. La mémoire en a éclaboussé, malgré eux, le professeur d’histoire décapité et son assassin.…

Mar­chons enfants:la légi­ti­mi­té travestie

Par Jeanne Estérelle Bien que rien ne fût plus légitime que de protester, le 10 octobre dernier, contre les lois macabres de la République, les manifestations ont été , comme…

Le modèle éco­no­mique médié­val ou le miracle de la Reine

Par Jeanne Estérelle Bien qu’il souligne à plusieurs reprises la « vision organique de l’ordre social » qui caractérise le Moyen Age et qu’il en note « la forte potentialité dynamique », Guillaume Travers substitue au terme de féodalité celui de « féodalisme », précisant même « système…

Signons la fin de l’utopie royaliste !

Par Jeanne Estérelle L’abstention aux élections municipales est proportionnelle à l’intensité de la propagande que subissent les électeurs. Rejeter le système par ce moyen dérisoire prouve que la lucidité de…

L’énergie de la Reine Conti­nua­tion des Universaux

Par Jeanne Estérelle « Au tombeau de Napoléon, professeur d’énergie, jurons d’être des hommes ! »1 Si l’acte de foi des héros de Maurice Barrès trouve son dernier feu dans le zèle…

Exer­çons nos droits civiques !

Par Jeanne Estérelle La probabilité d’une abstention massive aux élections municipales accuse la conscience diffuse des électeurs de participer à un jeu de dupes. La perception d’une illusion collective entretenue…

Les lèvres de la Reine

Par Jeanne Estérelle Le Breviarum historiale, rédigé à l’intention de Martin V, l’été 1429, rapporte un dialogue inouï dont Jeanne la Pucelle fut l’actrice principale puisque Notre Seigneur Jésus-Christ ouvrit…