Signons la fin de l’utopie royaliste !

Signons la fin de l’utopie royaliste !

Par Jeanne Estérelle

L’abstention aux élections municipales est proportionnelle à l’intensité de la propagande que subissent les électeurs. Rejeter le système par ce moyen dérisoire prouve que la lucidité de la majorité des français est réduite à la stérilité. Comme l’étendue des jachères ne cesse de croître dans le champ électoral des communes, les royalistes voient s’étendre les terres à cultiver pour sortir de l’utopie. Mais leur regard éclaire une réalité complémentaire.

De nombreuses familles catholiques se sont spontanément regroupées autour de diverses communautés religieuses, ont confié leurs enfants à des écoles privées fondées par les leurs si bien qu’elles ont été accusées de céder à un repli communautariste. Cette concentration vitale des familles catholiques offre de véritables forceries dont il faut tirer des primeurs politiques.

Si les militants d’Action Française travaillent à rallier ces familles à la construction patiente d’un projet municipal concret, au bénéfice des français désabusés qui se sont abstenu de voter, contribuent avec elles à l’effort bénéfique des associations locales laïques, dans six ans, un certain nombre de communes retrouveront une culture française sans laquelle aucun roi ne saurait germer. Renouvelons le domaine royal !