You are currently viewing Thi­lo Sar­ra­zin : « Éric Zem­mour et moi nous res­sem­blons sur un point… »

Thi­lo Sar­ra­zin : « Éric Zem­mour et moi nous res­sem­blons sur un point… »

C’est un entre­tien choc que publie, aujourd’hui, Bou­le­vard Vol­taire. Alors qu’Angela Mer­kel quitte le pou­voir en Alle­magne et que la France se lance dans une cam­pagne pré­si­den­tielle déci­sive pour son ave­nir, Thi­lo Sar­ra­zin éclaire de son expé­rience et de ses ana­lyses l’un des enjeux majeur de l’avenir : la ques­tion de l’immigration. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, essen­tiel­le­ment éco­no­miques, mais ce grand ser­vi­teur de l’État jette une bombe dans le pay­sage admi­nis­tra­tif alle­mand lorsqu’il publie, en 2010, L’Allemagne dis­pa­raît (lit­té­ra­le­ment L’Allemagne s’autodétruit). Le livre s’est, à ce jour, ven­du à plus de deux mil­lions d’exemplaires, pro­vo­quant d’innombrables débats en Alle­magne et ailleurs. L’impact de ce livre tient beau­coup à la per­son­na­li­té de son auteur. Après une longue car­rière au minis­tère des Finances fédé­ral, ce diplô­mé en éco­no­mie de l’université de Bonn, doc­teur en droit et en science poli­tique, est nom­mé secré­taire d’État au minis­tère des Finances de Rhé­na­nie-Pala­ti­nat. De jan­vier 2002 à avril 2009, il est élu séna­teur en charge des finances à Ber­lin. Adhé­rent au SPD (par­ti démo­crate) dès le début des années 1970, il en est exclu en 2020. Aujourd’hui âgé de 76 ans, Thi­lo Sar­ra­zin porte un regard acé­ré sur les enjeux des socié­tés alle­mande et fran­çaise confron­tées à des vagues migra­toires inédites dans leur Histoire.

La suite