You are currently viewing Après la gifle à Macron hâti­ve­ment attri­buée à l’Action Fran­çaise, erreurs historiques…

Après la gifle à Macron hâti­ve­ment attri­buée à l’Action Fran­çaise, erreurs historiques…

L’on ne peut être qu’agacé par la ou les infor­ma­tions cir­cu­lant sur Face­book à pro­pos de la gifle présidentielle.

On écrit que Hen­ri Lagrange, l’animateur du cercle Prou­dhon, a été condam­né en 1911 à 6 mois de pri­son pour avoir giflé le pré­sident Fal­lières. C’est une grosse erreur qui vient d’une infor­ma­tion erro­née sur la fiche Wiki­pé­dia de Lagrange.

En réa­li­té, le jeune mili­tant d’AF de 18 ans a été condam­né le 29 juin 1911 par le tri­bu­nal de Rouen pour avoir crié, selon ses propres dires, « Vive la France ! Vive le roi ! ! A bas la Répu­blique ! A bas Fal­lières ! » lors de la visite du pré­sident de la république.

La suite