You are currently viewing À Paris, 75% des mineurs défé­rés sont des migrants

À Paris, 75% des mineurs défé­rés sont des migrants

Dans un entre­tien avec nos confrères du Figa­ro, Hen­ri Leroy, gen­darme de car­rière, ancien maire de Man­de­lieu-la-Napoule, aujourd’hui séna­teur (LR) des Alpes-Mari­times, se dit pré­oc­cu­pé par l’insécurité et les coûts engen­drés par les mineurs isolés.

Le nombre de migrants mineurs était de 30.000 en 2015 et 60.000 en 2018, et les pro­blèmes asso­ciés aug­mentent au même rythme. La plu­part des grandes villes et com­munes péri­ur­baines sont concer­nées, et aujourd’hui, les don­nées mettent en avant deux points noirs, à Paris et Bordeaux.”

“Le par­quet de Paris éta­blis­sait en novembre der­nier que 75% des mineurs défé­rés sont des migrants. À Bor­deaux, 40% des faits de délin­quance leur sont impu­tables, et la pro­por­tion était de 24% il y a encore deux ans.”

La suite