Naval­ny : l’envers du décor

Naval­ny : l’envers du décor

À ana­ly­ser les faits et les dits d’Alexeï Naval­ny, il est légi­time de pen­ser que cette figure d’opposant valeu­reux est sur­tout une construc­tion média­tique. A‑t-on vrai­ment besoin de ces demi-véri­tés et de ces héros fre­la­tés pour cri­ti­quer le maître du Krem­lin ?

Encen­sé par les médias euro­péens, qui l’ont pro­pul­sé au rang d’opposant numé­ro un au Krem­lin, Alexeï Naval­ny a fini par s’attirer les foudres du pré­sident Vla­di­mir Pou­tine. Arrê­té à diverses reprises pour avoir dénon­cé la cor­rup­tion dans son pays, cet avo­cat natif de l’Oblast de Mos­cou, exfil­tré le 22 août der­nier de la Rus­sie vers l’Allemagne, est aujourd’hui entre la vie et la mort. Ses proches affirment qu’il aurait été la vic­time d’une ten­ta­tive d’empoisonnement. Mais der­rière la per­son­na­li­té ambi­tieuse de ce poli­ti­cien se cache un visage plus polé­mique et contro­ver­sé que la presse inter­na­tio­nale se garde bien de détailler.

Retrou­vez la suite ici.