Rim­baud et Ver­laine
This picture taken on October 8, 2018 shows the Pantheon in Paris. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)

Rim­baud et Ver­laine

Dans l’actualité, bien sûr, il convient l’établir une hié­rar­chie de l’importance des sujets, des évé­ne­ments, des contro­verses. Il y a des ques­tions majeures qui devraient mobi­li­ser nos atten­tions. Au détri­ment d’autres qui sont non seule­ment mineures mais légères ou anec­do­tiques. J’ai donc presque honte de dire un mot aujourd’hui de la pro­po­si­tion qui a été faite d’introduire au Pan­théon les dépouilles mor­telles de Paul Ver­laine et d’Arthur Rim­baud. Notre ministre de la culture, Rose­lyne Bache­lot, s’est empres­sée de sou­te­nir l’initiative avec enthou­siasme. Ce n’est pas une rai­son, à mon sens, pour consi­dé­rer qu’elle consti­tue­rait un geste signi­fi­ca­tif au ser­vice de la lit­té­ra­ture fran­çaise.

Retrou­vez la suite ici.