Médio­cri­té et ges­tion cala­mi­teuse de le crise sani­taire : 600 méde­cins portent plainte contre le gouvernement

Médio­cri­té et ges­tion cala­mi­teuse de le crise sani­taire : 600 méde­cins portent plainte contre le gouvernement

Un gou­ver­ne­ment dans le déni alors que les urgen­tistes étaient grève depuis le 18 mars 2019.

Macron en guerre, ses sol­dats à visage décou­vert sans masques ni blouses ni lunettes ni gants ni tes­teurs, ni res­pi­ra­teurs ni place dans les hôpi­taux.

Un pré­sident se doit d’être vision­naire : en France rien n’a été pré­vu. Il aurait été indis­pen­sable de consti­tuer des stocks de pro­tec­tions et d’acheter des tests en quan­ti­té impor­tante dès le 30 jan­vier, lorsque l’Organisation mon­diale de la san­té a qua­li­fié l’épidémie d’urgence de san­té publique inter­na­tio­nale«  selon l’avocat du C19

Médio­cri­té et ges­tion cala­mi­teuse de le crise sani­taire : 600 méde­cins portent plainte contre le gou­ver­ne­ment – Eco­no­mie Poli­tique Finances : On ne nous dit pas tout !

Au lieu de ça, 20 jours après 17 tonnes de pré­cieux maté­riels livrés à la Chine :
Un Air­bus A 380 affré­té avec 17 tonnes de com­bi­nai­sons médi­cales de pro­tec­tion, des masques, des gants et des pro­duits dés­in­fec­tants livrés à la Chine le 19 février, même pas un mois avant le confi­ne­ment, alors que les stocks d’urgence sont proches de zéro.

De nom­breuses conta­gions et des Maires décé­dés suite aux élec­tions muni­ci­pales du 15 mars.

Prin­cipe de pré­cau­tion : Alors que le “stock d’État” de masques était proche de zéro (86 mil­lions) Rose­lyne Bache­lot avait ache­té 2 mil­liards de masques il y a 10 ans soit 23 fois plus !

La suite