En Chine, les Américains s’emparent de cargaisons de masques achetés pour la France et le Canada

En Chine, les Américains s’emparent de cargaisons de masques achetés pour la France et le Canada

Par Patrice de Plunkett

L’affaire des masques chinois achetés par les Français mais rachetés par les Américains sur le tarmac (à coups de valises de dollars, façon Jess Hahn dans Les barbouzes) est caricaturale mais emblématique :

Voilà la réalité du chacun-pour-soi qui nous était présenté comme la formule magique du “politiquement incorrect” libérateur… “Nationalistes de tous les pays unissez-vous” est un oxymore simplet, auquel font semblant de croire nos napos (nationaux-populistes) gaulois – fascinés qu’ils sont par M. Trump [*] et niant ainsi la nécessité d’un bien commun général, ce qui n’aboutit qu’à aggraver les choses.

Pour ceux qui n’auraient pas en tête l’affaire des masques, en voici le résumé  : selon trois présidents de grandes régions françaises, des chargements de masques achetés par eux ont été raflés sur des aéroports chinois, peu avant l’embarquement, par des émissaires étatsuniens bourrés de dollars. “Sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois plus cher les commandes que nous avons faites”, explique le président du Grand-Est Jean Rottner.

La suite